La mode XXL, A la découverte de Déborah Muntund, la voix des sans voix !



Dans le milieu de la mode, l'on a toujours vu défiler des femmes à la petite corpulence et aux corps svelte. Il en fut ainsi depuis toujours en faisant mine d'oublier les femmes à forte corpulence. Ces dernières n'ayant jamais eu l'occasion de se sentir belle et sûre d'elle, ont aujourd'hui plusieurs raisons de l'être. Aujourd'hui nous partons au Congo pour une petite découverte mode en la personne de Deborah Muntund, une jeune femme mannequin qui se veut activiste de la taille XXL.


Forte de corpulence, avec des formes et courbes généreuses à l'africaine, la belle Deborah est une femme que l'on peut appeler sereine et sûre d'elle. « Je ne fais peut-être pas une taille 36, mais regardez ce que je suis capable de faire avec mon 44 et mes 105 kilos… » A-t-elle déclaré lors de la Congo Fashion Week étant l'égérie de la taille XXL. Fière de sa forme physique, Deborah se trouve sur tous les flyers et panneaux publicitaires pour célébrer la femme ronde.  En Afrique, la Congolaise est reconnue pour ses rondeurs. Cette année, je voulais célébrer notre force d’être ronde. Moi aussi j’ai des formes, et je suivais sur Instagram les messages d’encouragement de Deborah pour les personnes fortes Elle est très sûre d’elle et stylée. J’aime son énergie. » , Raconte Marie-France Idikayi, fondatrice de l’événement.

La grande carrière de la belle Deborah à vu le jour grâce à la chanson « Losing You » de Solange Knowles. En 2013 et en Afrique du Sud , la jeune femme Congolaise est donc une étudiante en communication à Varsity College, une université privée du pays. Deborah était en promenade avec sa sœur et son ex-petit copain à un marché sis dans une ancienne biscuiterie du quartier de Woodstock. Dans la foulée, Deborah apperçoit Solange Knowles, la sœur de la star planétaire Beyoncé, chanteuse aussi talentueuse que son aînée. C'est dès lors que la jeune congolaise demande à la star si elle peut faire une photo avec elle. « Solange préparait le tournage de son clip, avec sa mère et son garde du corps. En voyant mon ex-petit copain, elle lui a proposé de figurer dans la vidéo. Comme j’étais la grosse tchatcheuse du groupe, nous avons décidé que je serais l’agent de mode de ma sœur et de mon petit copain. » A-t-elle déclaré.

 

A partir de cet instant, les portes de la gloire lui ont été ouvertes grandement. Deborah rejoint donc l’agence D&A Model Management et tape dans l’œil des dirigeants de l'entreprise. « A la minute où nous l’avons vue, nous savions qu’elle avait du potentiel, explique Andrea Baptista, la directrice. Elle était très surprise par notre proposition. Le marché “curvy” [littéralement tout en courbes, NDLR] commençait à se développer en Afrique du Sud. Elle a eu la chance d’arriver au bon endroit et au bon moment. Elle a non seulement un look renversant, mais aussi une personnalité parfaite pour être une formidable ambassadrice des personnes hors normes et inspirer toutes sortes de femmes. » Explique Andrea Baptista, la directrice.

Pour son poids, Deborah dit ne plus en faire un problème mais plutôt une bénédiction: « Cette carrière, c’est de toute façon vingt non pour un oui. Etre mannequin, c’est un peu comme être du bétail. Pendant les castings, on a un numéro. Tu y vas comme un prisonnier et tu tiens ta petite carte avec ton numéro. Tu es un objet… » « Etre grosse, c’est déjà un vrai métier ! L’année dernière, j’ai perdu 15 kilos et certains clients ne voulaient plus de moi. Ils me trouvaient trop mince… » Conclut-elle avec humour. 

Commentaires


Notice: Undefined index: true_src in /var/www/html/application/modules/default/controllers/ArticleController.php on line 36

Notice: Undefined index: from in /var/www/html/application/modules/default/controllers/ArticleController.php on line 37