Covid-19 : Le Sénégal vers une année blanche ? Le Ministre de l'Education Mamadou Talla se prononce !



A cause de la pandémie du Coronavirus, les autorités avaient ordonné la fermeture de tous les établissements scolaires en attendant que la situation se rétablisse. Mais vu le caractère imprévisible de la propagation du virus et face aux incertitudes quant à la durée de sa présence sous nos cieux, une bonne frange de l?opinion publique craint que 2020 soit une année blanche pour les élèves. Interpellé sur cette question, le Ministre de l?Education nationale rassure : toute idée d?année blanche est exclue.


Le ministre de l?Éducation nationale Mamadou Talla a tenu à mettre fin aux rumeurs qui prédisent une année blanche au Sénégal. Au micro de nos confrères de Dakar actu, Mamadou Talla a expliqué les raisons pour lesquelles une année blanche n?est pas à l?ordre du jour. ?? Sur le quantum horaire, nous avons jusqu?au 31 juillet dans l?organigramme institutionnel. Nous avons encore le temps. Nous avons encore plusieurs scénarii pour faire face au coronavirus. Il y a aussi des rattrapages. Nous sommes dans la dynamique de trouver une vraie solution. Mais il ne faut pas penser à une année blanche. Pour le moment, rien ne nous emmène dans cette direction??, a de prime abord expliqué le ministre de l?Éducation nationale. Dans la même lancée, il indique que des dispositions ont été prises pour sauver l?année scolaire. ?? Pour le moment, nous avons des stratégies. Nous ne sommes pas dans la logique d?aller à une année blanche. Il y a un scénario où des élèves passeront en validant et d?autres auront des rattrapages. Nous sommes dans une dimension de trouver une solution. Tout le système éducatif, les parents d?élèves et le secteur privé se sont mobilisés pour trouver une solution. Nous ne pensons même pas qu?une année blanche puisse être évoquée??, précise-t-il. Pour conclure, Mr Talla exhorte l?opinion à rester positive, et à espérer que la pandémie soit éradiquée avant le 4 mai 2020, date avancée provisoirement pour la reprise des classes. ??L?espoir est permis et, d?ici le 4 mai, avec la reprise des cours, nous espérons être à temps. Pour le moment, une année blanche est exclue et un redoublement aussi est exclu. On a un système de validation. Notre système éducatif est bon et il nous reste encore trois mois, alors nous nous concentrons sur notre stratégie??, a-t-il assuré.

1493 vues / yerimpost

Commentaires


Notice: Undefined index: true_src in /var/www/html/application/modules/default/controllers/ArticleController.php on line 36

Notice: Undefined index: from in /var/www/html/application/modules/default/controllers/ArticleController.php on line 37